Mixtape vol​.​2

by KinChino

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €5 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    le CD de 19 titres dans un boitier crystal, envoi suivi par la poste en France + téléchargement immédiat du disque en mp3.
    (envoi Europe et Monde aussi possible)

    Includes unlimited streaming of Mixtape vol.2 via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days

      €10 EUR or more 

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.

about

credits

released October 20, 2011

KinChino: MPC, Basse, Claviers
Buzz: Mixage
Tinig: Mastering
rOnd: Visuels

license

all rights reserved

tags

about

Altermutants France

contact / help

Contact Altermutants

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Si tu bouges ta tête (feat. Syrano)
Même s'il est trop tard, c'est pas trop tôt.
Qu'il y ait un peu de matière dans nos propos.
À bas l'idée conforme qu'on ne fait rien de nouveau.
Si tu bouges ta tête alors bouge aussi ton cerveau.
Même s'il est trop tard, y'a pas photo.
La vigilance ne trouve pas le repos
Et les clans qu'on forme ne creusent que des caveaux.
Si tu bouges ta tête alors bouge aussi ton cerveau.

C'est pas un crime dans ta baraque, c'est juste à mon tour de jaser,
de poser. C'est pas du rap, ta musique embourgeoisée.
Un petit son soul-jazzy, de la rage sous le chassis,
De la rime bien sentie dans ce monde au bout moisi.
Je pense tout azimut, marche droit comme ton crew de nazis,
Prépare un tube pour le trou de la zik.
Rester correct? J'ai déjà donné toute ma vie
À faire vibrer la conscience pendant que ces fils de pute l'euthanasient.
Tu veux de la poésie de bon goût et être diverti. T'y crois?
Donne-moi un violon, j'ai envie de faire pipi.
Je me consacre aux images pendant qu'on sacre des cons,
Ponds des 16 comme le marie de Nefertiti.
Le doute toisé, la route choisie est toute tracée,
La joute croisée, le CSA c'est la Stasi.
Les jours froissés, les nuits pas lisses. Des prouts coincés.
Les juges pâlissent. Art encrassé.
J'agis et j'arrive, lâche un troupeau de charivaris
Avec le stylo qui fuit comme Spaggiari,
Surenchéris, je charrie tes valeurs, chéri chéri,
Qui font que la censure nous cacherait même Tom et Jerry.
Je veux pas de sans sur les mains, humain sans vertu,
Musulman, juif ou chrétien, y'a plus de lumière sombre crétin.
Si tu bouges ta tête alors bouge aussi ton cerveau.
Nerveux et asservi, je provoque pas, j'avertis.

Refrain.

Abracadabra! Je me fais une carrière dans l'art magique
Comme l'Arménie qui a vu disparaître le Haut-Karabach.
Humour macabre ou palabres. Au peuple de Calabre,
Aux oppressés, aux victimes civiles aux petits bras.
Nous restons attachés à l'énigme tragique de l'homme
Qui assassine ses pères, des Apaches aux Pygmées.
On se déchire. C'est dans nos tissus comme au Kashmir.
Il n'y a guère plus que les vrais indignés que j'admire.
Tchétchénie, Chiapas, Tibet, Palestine.
Répands tes intestins pour la même guerre intestine
Et reprends-toi parce qu'on n'a pas fini de se marrer.
On a niqué la planète et on cherche le moyen de se barrer.
Rien à foutre! On laissera tout en l'état.
On se casse sur Mars et on refonde un état
Basé sur les mêmes quêtes de pouvoir, les mêmes craintes viscérales,
Nous raccrochant au rien de ce vide intersidéral.
On préfère le Talion au Tao, les pacifistes aux cachots,
Une fine couche de bien séance tartinée sur du chaos.
Un voile de soie posé sur les urgences et le sens commun
Quant aux libertés, on s'en sert de pao.
Allez cherche pas! J'ai vu ce que j'avais à voir.
L'être humain qui se contente d'avoir.
La fuite en avant vers le profit, des trophées de terre cuite.
De l'Amazonie à ma zone, l'évolution c'est le conflit.

Refrain.
Si tu bouges ta tête c'est Syrano et Kinchino.
Track Name: Quand (feat. Myscier Blodya)
1ER COUPLET:
C’éTAIT PAS MIEUX AVANT/ JUSTE DIFFéRENT/ 30 ANS, 32 DENTS/ CHAQUE JOUR J’PROGRESSE, J’APPREND/ DES IDéES NAISSENT/ MA NAÎVETé, CE FAON SE MORFOND/ Ça SENT LA MORT AU FOND/ Là-BAS, PRèS DES PRéJUGéS/ Où LE MENTAL EST PéTRIFIé/ LES EXPéRIENCES, LES DONNéES SE SONT JUXTAPOSé/ PERMETTANT L’ACCèS à LA RéALITé/ ON NAÎT PAS SAVANT/ BESOIN DE TEMPS/ ENFANT, ADOLESCENT/ ON EST SOUVENT ABSENT/ LA TÊTE AILLEURS, AU CONTACT DES NUAGES ET DU VENT/ AVANT L’ARGENT DE LA SUEUR/ SES LONGUES HEURES DE LABEUR/ AVANT LES RESPONSABILITéS/ LES FACTURES à PAYER/ AVANT LES DéPRESSIONS/ LE BONHEUR EN CACHETON/ CES LIGNES S’éCRIVENT MAINTENANT/ SYNTHéTISANT L’INSTANT/ VéCU PENDANT, APRèS, AVANT/

2ème COUPLET:
ET APRèS? QUE DES SOUHAITS/ DES RAPPORTS DéSUETS/ DES ACCèS à DE DIFFéRENTS/ QUE LE TOUT SOIT COHéRENT/ DES EXCèS JE SUPPOSE/ DESAXé SOUS HYPNOSE/ APRèS COUP, ON APPREND SUR SOI/ ON ENTREVOIT DES VOIES/ VOIT LES CHOSES AUTREMENT/ ON S’Y ADAPTE PLUS OU MOINS RAPIDEMENT/ D’APRèS MOI, APRèS MOI?/ LA VIE CONTINUE/ AMOUR ET HAINE AU MENU/ SUR UN RYTHME SOUTENUE/ TIC-TAC, LA TROTTEUSE MET à NUE/ APRèS VOUS, JE VIS LE JOUR/ PRIS GOUT AU FEU, à LA ROUE/ FIT QUELQUES TOURS/ PRIS CONNAISSANCE DE VOS RèGLES/ BU LE VIN, MANGEA LE PAIN DE SèGLE/ J’APPRéCIE LE PARCOURS, APRèS TOUT/ JOUE DE MES ATOUTS/ VIS AU JOUR LE JOUR/ ME FOUT D’ÊTRE à LA BOURRE/ SELON QUI, D’APRèS QUOI DéJà?/ à CHAQUE CAS SON DéBAT/ SES RéPLIQUES, SES DISGRACES/ SA MAGIE ET SES FARCES/


REFRAIN:
CES LIGNES S’éCRIVENT MAINTENANT/ SYNTHéTISANT L’INSTANT VéCU PENDANT APRèS AVANT/
Track Name: Le palais des laids (feat. Mauricio Santana)
Nous on groove comme une flaque de boue, à cause des coups de battes dans le genou,
Des bâtons dans les roues. Etre boiteux, on le prend pas en jeu, nous.
Les déchets de l’Oréal, je ne les vaux même pas, moi c’est sûr.
Ils sont la fine fleur de ce monde et on n’en est que la moisissure.
On est, Lè lè, les mouches dans ton bol de lait.
On est jamais invité, on est trop laids, lè lè lè.
On est l’Elite Model des fosses sceptiques de ton dégout.
La crème des crèmes des sous-sols et des bouches d’égout.
Toi, t’es beau, nous, on est moche. Tu roules en Porsche, nous, rien en poche.
C’est pour mes proches qui sans reproches, pour ton élite, sonnent la cloche.
On est la Shtar Academy, et contre nous, y’a pas de Biactol.
Ton paysage, on l’enlaidit de Katmandu jusqu’à Seattle.
On fait la bise aux cafards et on comprend leur langage.
Appelle-nous rats d’égouts vu qu’on a déjà la rage.
On est des Rabouins, nous. On ne pèse pas une cacahuète.
On est bouseux obèses et bêtes, mal rasés et sans chaussettes.

Je suis le roi du palais des laids, lè lè lè !
En boite c’est nous qu’on recale, lè lè lè !
Handicapés, Hé ! Et pas beaux, Ho !
On a le visage en travaux. Quasimodo, on vient du même zoo.

J’ai le Q.I d’un ver de terre, le sex-appeal d’un cafard,
Le gabarit d’un têtard, la bonne humeur de l’infarctus.
Chez nous la vie elle pue, même parfumée par Kenzo,
Elephant Man et moi on vient du même zoo.
Pas un sou en poche et comme les blés, je suis fauché.
J’ai un sale caractère et en plus je suis moche, mais…
J’ai presque autant de charisme qu’un orang-outan.
Je suis prince en mon royaume même s’il est dégoutant
On n’est pas assez blond, pas assez mince pour leurs publicités,
On n’a pas le parfum qu’il leur faut, vu que ça pue les cités.
Mais tes mannequins sont des macaques quand elles ne sont pas maquillées,
Et t’es le gratin des catins, vu que chez toi le mac y est.
Pas de belles gueules, rien que des têtes grillées,
Quand ils nous voient t’entends des montres, comme des tapettes, crier.
On est la mélodie maudite des malades alités,
Dirty Dancing des handicapés.

Sur te béquilles tape le beat.
Lyrics au strabisme explicite.
C’est pour les accidentés, à défaut de dentier.
Oui, on est laids, mais tel le monde entier.
Track Name: Petit parvenu (feat.Lektor, Pompier, Anakin & DJ Bubu)
LEKTOR:

T'as plus rien à apprendre de la vie, t'as déjà tout vu à ton avis
T'as même plus besoin de rêver vu les échelons que t'as gravi
Tu te vois supérieur à tes pairs, t'as pris ta place dans les hautes sphères
Et puis tu t'es parfois tapé pour cette putain de place dont t'es fier
Et t'as pas tort, poto, car ton parcours
Force l'admiration du peuple qui pieute dans les tours
On pourrait te prendre pour modèle si tu faisais moins preuve d'arrogance
Si au moins t'avouais que t'as parfois croisé la grosse chance
Car oui t'as eu de la chance qu'on t’ait pas savonné la planche
Tu n'es que le contre-exemple de l'ascenseur social qui flanche
Alors ne vient pas me dire qu'ils doivent s'en prendre qu'à eux-mêmes
Petit Stakhanov, tu n'es que la caution de ce système
Merci de garder pour toi tes jugements à l'emporte-pièce
Ceux qui n'ont pas eu ton destin n'ont pas fait preuve que de paresse
Ouais t'es un self-made man et tu te demandes ce qu'on te reproche
C'est peut-être parce que t'as tourné le dos à tes proches

REFRAIN:

Petit parvenu, on m'avait pourtant prévenu
Petit parvenu, parait que ça pourrit les gens les hausses de revenus
Petit parvenu, n'attends pas que je baisse les yeux quand tu te pavanes sur l'avenue
Petit parvenu, petit parvenu

POMPIER:

Un euro au départ et mental de vautour
t'étais prêt à vendre ton âme pour te détourner des tours
au détour d'un bloc, tu as croisé la veine
mis au placard tes valeurs et remballé ta haine
souvenirs éphémères, les soirées délires entre potes
à refaire le monde derrière une gamelle de pâtes
la roue a tourné, ta mentalité changée
t'es devenu égoïste et tu as tout oublié
une éclipse est venue masquer ton savoir-être
l'imposteur a gagné son statut de traitre
tu ne marches plus en équipe, chacun pour sa ganache
tu es fier de ta réussite et tu nous le rabâches
ne crois pas que je t'envie, j'ai mon image dans le miroir
au crépuscule de ta vie, tout ton fric sera illusoire
J'ai aussi avancé sans me tromper de combat
car quand on sait d'où l'on vient, on sait où l'on va!!!

REFRAIN

ANAKIN:

T parti d'en bas, ta grimper toute les marches,
mais pourquoi tu temballe et nous parle comme a des clébar,
Depuis le départ tu sait cki nous sépare, on dépense toi t'epargne
on tape et toi tu palpe des barres,
ya pas de débat non toi tu connais tout jcrois,
nous c juste kon est des gamins kuse la touche croix,
C vrai kte pas con, mais ta pas inventer l'eau chaude,
ok ta réussi mais tu ve pa nou parler d'autre chose, Ta u du bol, mais tout sa tu l'oubli vite,
ta pu sortir un album quitter la ville et faire fumer les vitres,
Nous c crédit emprunt, fraude et galere dans le train,
pas d'allemande que des renault sans freins, Jtente de te comprendre pas sur que jferai la même,
ferme ta gueule jfai la gueule kan tu la ramène,
A l'écouter tout est simple petit parvenu,
moi la chance ma di jarive mais elle n'est pas rvenu,

REFRAIN
Track Name: Pornographie (feat. Zé Riu)
parle d'amour ou fais le romantique
les vannes tu vas te les prendre dans la gueule par douze
retour au temps de la rome antique
des jeux, du pain et en avant pour la grande partouze

triste époque ou les femmes sont souillées
cendrillon peut ramasser ses souliers
j'm'en bat les couilles si je fais puritain comme christine boutin
putain, j'dis juste qu'on confond tout, c'est certain...
ya tout un monde entre une éjac faciale et un patin
mais l'obscènité n'est pas qu' dans les films de boule hélas
tous les jours on fait face aux sirènes comme surla houle Ulysse
où est-ce qu'ils vont te la mettre c'est qu'une question de géographie
les dirigeants font l'apologie de la pornographie
"eh t'as vu mon pantalon, j'ai une surprise dégraffe vite!"
ils sont fiers d' leur connerie, ils s'font leur kiff
ils voudraient faire plus de bruit que de l'orage
ils s' tapent des tops ou des pétasses qu'on la moitié de leur âge
oui je sais c'est dégueulasse
en même temps c'est des gros lâches
j'voudrais leur lacher des grenades
qu'ils arrêtent d'nous gouverner en se touchant les gonades

l'état nous prend pour de bonnes gagneuses
la violence de leurs images pour des tas d'yeuz,
c'est pas du stanley kubrick
ils nous prennent pour des hongroises qu'on toise d'un oeil lubrique
ou des bourgeoise qu'on croise que dans les pornos
"et voter pour nous!"
bah oui!
"vous reprendrez bien une petite goutte de jean-pierre pernaud?"
en fait, j'vois peu de différence
pardonnez mon manque de déference...
entre les lois qu'veut l'ump et le journal du hard
ils se mettent en string,
remuent leurs fions comme des gogos ou l'autre lady gaga et nous bombardent
de leurs sourires immondes ils nous innondent...
de leur poignées de mains...
sincères comme des arracheurs de dents
en 2 temps 3 mouvements et c'est nous qu'on est dedans.


Ils veulent nous prendre le cul en gros plan
Restons groupés
face aux gros porcs et leurs groupies
essayons d'garder
toujours un coups d'avance comme Droopy
discrètement/sournoisement on subit cette violence
nocive comme de l'eau croupie
(bis)
t'y crois ,pas?
Ici les films de cul c'est pas qu'le 1er samedi du mois
du moins
c'est c'que je crois moi...

je refuse de faire leur actrice

ma main si j'vous la tend serrez-la moi
Track Name: Ici on s'tue pour des hosties (feat. Syrano, R-mythe (JeanJean) & Cherzo)
Et dire que ça nous colle depuis le Néolithique.
On a recensé toutes nos âmes avec un profil sur Meetic et un forfait Neo
Illimité pour appeler le Très-Haut.
En catimini, l'unanimité se compte en Mo.
Plus d'unité ni d'humilité. Depuis que l'homme croit en des Dieux
à son image, il a perdu son humanité.
Et voilà tout. Tu t'excuses toi-même tes faussetés.
Tu veux pas faire pleurer ta mère mais tu peux pas t'empêcher
D'agir comme une merde et de te mettre la tête.
Puis, suffit d'une prière à la con pour laver la dette.
T'es témoin autant qu'inculpé. Mûr mais jamais adulte.
Convaincu que Dieu t'aime même de très loin.
Le plus gros mot du monde n'est pas Fuck mais God.
Niché dans ton crâne comme dans ton cul se cache un godemiché.
Oups! Car tes livres te forcent-ils
À tuer, voler, violer, mentir et tricher ?

Ici tu tues pour mes hosties
Tire la langue avale mes versets
J’harangue déverse mes rafales et ne compte même plus le sang versé

Ici on se tue pour des hosties / La petite tape sur l’épaule enfile les rangers on s’en fout de l’hospice / Si c’est pour aller chercher une petite image comme à l’école / Tous en rang / Comme avant la langue pendante à la sortie du dernier Panini / La guerre sainte, on l’a déjà fait, on va la faire si c’est pour aller sauver Saori / Sautez tous pont : faut aller chercher le fanion, le lampion ou le drapeau / Sourds comme des Duponts, je vois plus que des droits drapés / Elle est où la justice : Assise tranquillement dans son canapé / En vain on accroche des étoiles sur le torse des charniers vainqueurs / Etoile jaune dans le cœur mais larme de sang sur la joue / J’emmerde l’Homme avec mon majeur je le mets en joue / Ici on croque dans les hosties crus / Beauceron la rage dans les os tue / Le calcium calcine a calciné on a ça dans le sang / Depuis toujours on se bat pour celui qui sût transformé nos os en saguets / Kinchino, Syr Jeanjean Cherzo Skorte

Ici tu tues pour mes hosties
Tire la langue avale mes versets
J’harangue déverse mes rafales et ne compte même plus le sang versé

C’est fou comme le peuple a faim
Quand y a plus rien dans les réservoirs
Il a commencé à croire
Le jour où on lui dit qu’il ne pouvait le voir
Depuis ses idées oscillent peu
Aussi peu que le vide dans ces silos

Et d’ici peu dans son ciboulot
L’appétit ne sera qu’un mirage qui se dissipe
Ainsi Dieu veut son chemin insidieux
La gourde est peut-être vide mais lui boit au goulot

Il s’arme et va se battre, la soif pour ses idéaux
Et tout ceux qui ne croient pas en son culte sont des idiots
C’est là haut que tout se dicte.
Une parole que personne n’a entendue mais qu’ tout le monde explique.

C’est fou comme le peuple est sans voix
Quand de sa bouche parle sa foi
J’ai trouvé la problématique de leur haine :
R.E.L.I.G.I.O.N.

Ici tu tues pour mes hosties
Tire la langue avale mes versets
J’harangue déverse mes rafales et ne compte même plus le sang versé
Track Name: Répondeur (feat. Le Gamin)
Il faut qu'on graille hein, faut qu'on amasse du galon, l'estomac dans
les talons donc le challenge est de taille. On a la dalle mais pas
d'aile, j'arrive avec mon padel. Je manque pas d'air et pourtant je
suis que le fils du pater. Faire bouger le parterre, kiffer avant de
partir, la couronne ? Non, laissez là sur le crane d'Arthur. Faut
qu'on fasse un carton, je descends pas d'un cartoon, l'heure tourne :
Artoung ! Si le dos on leur tourne. Le retour ? On en speak après
l'aller, H24 à cavaller je donne un coup d'adrénaline. Comme un bol
d'air frais, j'en place une aux faux frères, rien de 'thug' dans mes
vers faudrait qu'ils apprennent à lire. Mais j'ai chargé la mule car
moi j'arrive de nul part : G.A.M.I.N jusqu'à ce que les muets parlent.
Ma parole de la phase on en file au kilo en brulant des calories, made
in 'Ex Nihilo".
Track Name: Blues (feat. Mauricio Santana)
Je voulais être riche, et j’ai fini artiste,
Mais pas en haut de l’affiche et dans aucune playlist.
Je voulais tellement être un mec balaise,
Mais j’ai compris que c’est raté quand la Wii Fit a dit que j’étais obèse.
Je ne sais pas me battre et à peine faire un footing,
Et pour payer ma canette, je collectionne les centimes.
Je ne suis pas un héros, déjà je flippe des abeilles,
Une araignée et je bégaie, et les moustiques me réveillent.
Aïe, et je voulais être rebelle,
Underground, hardcore, en dehors du système.
Mais je fraude plus dans le métro, oui j’ai un Pass-Navigo,
Aujourd’hui je paie mes impôts et je supporte plus les ados.
Je n’ai pas un tas de Go’s, mais j’ai celle qu’il faut.
Aussi, sur ma jaquette, tu ne verras pas d’abdos.
Et je reste alité, entre défaut et qualité,
Face à l’imperfection, nous sommes tous à égalité.

Même si en Jazz, j’ai la science infuse,
J’ai le Blues à défaut d’autre chose.
Ton rap est une fiente de plus,
Quand mon Hip Hop se pose, les mauvaises blagues sont closent.

Ce n’est pas en face de moi qu’il faut se faire caillasser,
Je préfère m’effacer avant de me faire tabasser.
Affronter l’orage, moi, j’en ai pas le courage.
C’est vrai que c’est dommage, mais j’encaisse mal les coups d’enragés.
Faut pas compter sur moi non plus pour la mendicité.
Même dix centimes en moins, c’est le vide et son immensité.
Je n’ai pas le revenu des gens heureux pour être généreux.
Je ne regrette rien si je ne file rien dans le Reureu.
Et non, ce n’est pas du tout très, très gentil.
Moi je ne suis pas Gandhi, je ne fais pas non plus de rap de bandit.
Cloué au même trottoir avec des semelles qui manquent pas d’air.
Mais je suis un homme pas un banc et je m’appelle pas lampadaire.
Désolé si moi je n’ai pas de couplet pour la paix sur Terre.
Je n’ai pas non plus de refrain qui dit d’aller tuer ton frère.
J’ai mes défauts qui ressemblent pas mal aux vôtres,
Donc rien à foutre si je me vautre.

If you like Mixtape vol.2, you may also like: